a

Le confinement dans l’industrie pharmaceutique : l’équilibre entre performance de production, efficacité et protection

10. janvier 2024

HET-Filter

Temps de lecture : 3 min.

Dans la production pharmaceutique, la performance et l’efficacité de la production se heurtent aux défis de la protection du travail, de la santé et de l’environnement. Des tensions peuvent apparaître, en particulier dans les zones où les risques ne sont pas immédiatement perceptibles et où le contact avec des substances dangereuses n’est pas visible en permanence. Dans cet article spécialisé, nous mettons en lumière les questions suivantes : quelles sont les mesures de protection appropriées pour le confinement dans l’industrie pharmaceutique et pourquoi les mesures temporaires ne sont pas suffisantes ?

Stratégie de confinement dans la production pharmaceutique : indispensable et imbriquée dans les BPF

Les processus de fabrication pharmaceutique nécessitent la mise en place d’une stratégie de confinement bien pensée. Dans ce cadre, les substances et processus transformés sont examinés de près en termes d’exposition et de contact avec les personnes. Cette stratégie est indissociable de l’application des bonnes pratiques de fabrication (BPF) et indispensable, notamment depuis l’apparition de la notion de « contamination croisée ».

Lors de nouveaux projets et de la planification de la production, les prescriptions, normes et directives pertinentes sont respectées. L’évolution constante des substances actives nécessite une adaptation à des valeurs Occupational Exposure Limit (OEL) de plus en plus strictes. Le développement des systèmes de protection et des solutions techniques se fait en accord avec ces exigences croissantes.


Le confinement dans l'industrie pharmaceutique

Défis pour les installations et processus existants : Mise à niveau ou nouveau développement ?

Les installations et les processus de fabrication existants sont confrontés à des défis pour répondre aux exigences croissantes en matière de niveaux de confinement. Les exploitants doivent décider s’ils souhaitent s’équiper ou se rééquiper ou mettre en œuvre de nouvelles solutions conformes aux normes actuelles. Ces défis ne concernent pas seulement le processus de fabrication lui-même, mais aussi des processus périphériques tels que la ventilation, le dépoussiérage, le transport des matériaux et le nettoyage.

L’adaptation aux nouvelles exigences ne concerne pas seulement les zones de fabrication directe, mais aussi tous les domaines dans lesquels les substances transformées apparaissent. Cela inclut des zones techniques avec des équipements obsolètes qui traitent des substances très puissantes, mais qui ne répondent pas aux normes actuelles.

Conclusion : Le confinement dans l’industrie pharmaceutique – une approche globale

La question du niveau de confinement approprié nécessite une réflexion globale. Alors que les nouveaux projets peuvent suivre les normes actuelles, les installations existantes sont confrontées au défi de suivre le rythme des exigences croissantes. Les exploitants doivent choisir entre la mise à niveau et la mise en œuvre de nouvelles solutions afin de se conformer aux normes technologiques actuelles. La pratique du confinement nécessite non seulement une adaptation du processus de fabrication, mais également un rééquipement complet des processus périphériques afin d’assurer la protection des employés et de l’environnement.n.

Prêt pour une solution sur mesure ?
Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller !

Notre équipe d’ingénierie expérimentée est à votre disposition pour discuter de votre cas d’application individuel et pour trouver des solutions de confinement optimales pour vos processus pharmaceutiques. Contactez-nous dès aujourd’hui pour faire le premier pas vers une production sûre et efficace.

 

Articles similaires

Loading...